Visite du Premier Ministre sur les chantiers du chemin de fer à Birni N’gaouré

<< Retour

Afin de constater l’état d’avancement des travaux du chemin de fer et de constater de visu la déviation du tracé ferroviaire au niveau de la ville de Birni N’gaouré, le Premier Ministre, SEM Brigi Rafini, s’est rendu dimanche 6 septembre sur les différents chantiers du chemin de fer dans la ville de Birni.

Chemin de fer infrastructures ferroviaires blueline niger

Accompagné du Ministre de l’Equipement SEM, Ibrahima Nomao, du Directeur des Infrastructures Ferroviaires du Niger, M. Diakité Daouda, du Gouverneur de Dosso, M. Abdoulaye Issa, du Préfet de Birni N’gaouré, M. Inoussa Saouna et de plusieurs membres de son cabinet, le Premier Ministre a félicité les responsables du Groupe Bolloré pour cette solution de déviation.

Accueilli à son arrivée par le Secrétaire Général du Projet Blueline Niger, M. Moulaye Abdoulrahamane, et par l’ensemble des collaborateurs Blueline Niger, le Premier Ministre a visité en premier lieu la zone marécageuse de Birni, zone qui devra accueillir sous peu les infrastructures ferroviaires.

Au terme de cette visite, le Premier Ministre s’est rendu sur le chantier du PK 76 où il a pu échanger avec les travailleurs nigériens qui participent à cette aventure aux côtés du Groupe Bolloré depuis plus d’un an. Il s’est dit très satisfait de ce grand programme de transfert de compétences déployé au Niger par le Groupe Bolloré depuis le début de la construction du chemin de fer.

‘’Le Niger est enfin entré de manière irréversible dans la catégorie des pays qui sont en train de se construire. Un pays sans rail, on peut vraiment s’interroger sur sa viabilité. Ce projet que je viens de visiter me réconforte, me rend fier de voir que notre pays est résolument et définitivement engagé dans la voie de sa construction et de son désenclavement.

Je remercie et félicite le Groupe Bolloré qui a accepté de prendre tous les risques pour investir sur ses propres fonds afin de réaliser cette infrastructure vitale pour le Niger. Cette entreprise mérite l’accompagnement du gouvernement, et c’est ce que nous faisons au nom de l’intérêt du Niger pour les générations actuelles et futures’’

Brigi Rafini, Premier Ministre du Niger

PARTAGER