150 emplois supplémentaires créés pour la construction du chemin de fer

<< Retour

Avec un peu plus de 800 personnes mobilisées sur les chantiers de Niamey et Dosso depuis le début des travaux en avril 2014, Blueline Niger compte accroître le nombre des travailleurs présents sur le projet. Ce sont environ 150 Nigériens supplémentaires qui rejoindront prochainement l’aventure Blueline Niger et contribueront ainsi au développement de leur pays.

Photo Centrale 3

Avec un effectif global de 950 personnes sur les différents chantiers, Blueline Niger compte accélérer les travaux de finition de la ligne Niamey – Dosso et lancer la construction du tronçon Dosso – Gaya

En plus de donner une possibilité aux Nigériens de participer à la construction du chemin de fer au Niger, le Groupe Bolloré fait bien plus en procédant à un transfert massif de compétences. Ainsi, 950 ouvriers seront formés à des métiers qu’ils ne connaissaient pas jusque là.

Un véritable plus pour le Niger, qui dispose désormais du savoir-faire ferroviaire sur son territoire national.

PARTAGER