Projet Blueline Niger : transfert de compétence réussi !

<< Retour

Dans le cadre de la construction du chemin de fer, le Groupe Bolloré a construit deux unités de production de traverses en béton armé.

Photo c2

Avec une capacité de production de 400 traverses chacune par jour, soit 24 000 par mois pour les deux unités de production, elles permettent d’approvisionner l’ensemble du chantier de construction du chemin de fer.

Par la mise en service de ces deux unités de production de traverse en béton armé, les Nigériens ont pu bénéficié d’un important transfert de compétences de la part du Groupe Bolloré, qui les a formés à des métiers qu’ils ne connaissaient pas.

Un véritable plus pour le Niger, qui dispose désormais du savoir-faire ferroviaire sur son territoire national.

Doc11

PARTAGER