La Bluezone de Niamey sensibilise aux bonnes pratiques nutritionnelles

<< Retour

Les problématiques liées à la malnutrition sont cruciales au Niger.

La Bluezone de Niamey et son partenaire GNLD ont organisé un atelier destiné à sensibiliser la population, surtout les mères de nourrissons, aux bonnes pratiques nutritionnelles. La discussion a porté notamment sur les compléments alimentaires.

sensibilisation

Selon la FAO, ‘‘au Niger, au cours des 30 dernières années, les Disponibilités Alimentaires exprimées en énergie (DEA) par personne et par jour ont relativement peu évolué contrairement à d’autres pays du Sahel comme le Mali et le Burkina Faso où l’impact des cycles répétés de sécheresse et de famine a été plus marqué. Les DEA ont augmenté de 16% depuis les années 1964 -1966, mais demeurent toujours assez faibles autour des 2 100 kcal par personne et par jour. La structure de l’apport énergétique a relativement peu évolué au cours de cette période. La constance de l’apport en lipides (13% des DEA) n’évolue pas vers une amélioration. Une meilleure compréhension de ces tendances peut être obtenue à partir d’une analyse plus approfondie des disponibilités au niveau des principaux groupes alimentaires.’’

PARTAGER